La promesse de l’Ogre

La promesse de l’Ogre

Conférence-lecture de Karin Suini

Mardi 29 novembre 2023 à 19h30, local du Lyceum Club

Karin Suini est une journaliste romande, passée fonctionnaire créative dans les arcanes de Berne. Hypersensible, elle manie les mots avec une dose d’humour et une touche d’ironie pour pimenter des tranches de vie jamais ordinaires. Auteure de nouvelles, d’un roman « La promesse de l’Ogre » (éd. Mon Village) et d’un projet de textes courts façon Finger-Thoughts, Karin Suini propose une écriture simple et vraie, qui donne un sens aux petites choses et sort chaque détail de l’insignifiance.

Agée de 42 ans, Karin Suini a toujours écrit des petits textes pour elle-même avant de se lancer et de publier son premier livre en 2021. Forte de cet élan positif, elle termine actuellement un CAS en « Dramaturgie et performance du texte », à l’Université de Lausanne. Son objectif est de sortir du cadre de la page, de se frotter au théâtre et à la mise en scène afin de donner une troisième dimension à son écriture. Karin Suini est également membre du comité de la Maison du Récit à Lausanne.

La promesse de l’Ogre

Éditions Mon Village, 2021

Ce livre raconte l’histoire d’une femme de 42 ans, atteinte d’un Alzheimer précoce. Dès le début de la maladie, peu après ses 20 ans, elle décide de tenir un journal de bord qui permettra à cette inconnue qu’elle devient de se rappeler qui elle était. C’est sa façon de lutter contre celui qu’elle nomme son Ogre – la maladie – qui lui grignote peu à peu ses souvenirs, en s’attaquant au plus récent, sa vie actuelle, sa famille, ses filles, puis en plongeant de plus en plus profond, jusqu’à la faire disparaître complètement. Au fil du livre, elle va tenter de remplir elle-même la part manquante de son histoire, de retrouver son présent, en relisant le fameux carnet de bord, en le rejetant aussi, lorsque sa lecture devient trop douloureuse. Pour cela elle devra composer avec cette « elle », cette personne « indéfinie » qu’elle devient quand l’Ogre l’empêche de parler en « je ».

Une phrase emblématique du livre : « Deux mémoires qui se rencontrent ne racontent jamais la même histoire ». Cela montre bien la difficulté de retrouver sa véritable histoire – même lorsqu’on est entouré de personnes qu’on aime et qui nous connaissent bien. Ils ne seront jamais nous-même…

L’idée de ce livre est de questionner l’importance des souvenirs dans la personne qu’on devient. Et de vivre avec l’héroïne ce qu’il se passe lorsque ces souvenirs s’effacent. Il est également bon de réfléchir parfois à ce dont on veut se souvenir.

Entrée

Adultes : non membres CHF 15.-, Lycéennes : CHF 10.- ; Jeunes en formation : gratuit 

Organisatrice

Nathalie Duplain, Section Lettres et sciences humaines

Inscription

Si vous le souhaitez, vous pouvez vous inscrire en répondant à l’invitation en ligne 🙁https://forms.gle/aSkWocZiCGW9eQCh9) ou par SMS au 079 220 09 59, jusqu’au lundi 28 novembre 2022. Cette information nous aide à préparer la salle.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.